La déficience auditive est méconnue de tous. Elle touche pourtant un nombre de plus en plus important de personnes : actuellement 6 à 7 millions. Les personnes qui en souffrent ont les plus grandes difficultés à communiquer, à avoir accès au message oral et donc à participer. Tout cela provoque fatalement un isolement, un repli sur soi.

Or, la loi de février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a une très grande ambition : celle de transformer la société pour que tout devienne accessible à tous quelle que soit la situation de handicap vécu.

Nous agissons pour :

  • L'amélioration du remboursement des appareils de correction auditive (ACA).

  • La promotion de la rééducation par la lecture labiale.

  • L'amélioration de l'accueil dans les lieux publics (signalétique, formation du personnel, ...).

  • Une meilleure accessibilité des lieux culturels par le recours aux supports écrits et à l'installation d'aides techniques type boucles magnétiques.

  • L'augmentation et l'amélioration du sous-titrage à la télévision.